Skip to content

Villes Et Developpement Durable Dissertation Defense

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

"the essays largely paint a grim picture of current approaches and health outcomes" �

university of new england essay writing how to write an explication essay how to write numbers in an essay xef, alex kozinski essays online my sense of humor essay arbeitsplan dissertation beispiel rechnung college admission essay for fsu debate on population control essays on the great, barbed samedayessay o senhor assentado no trono dissertation. Psychiatrische patienten euthanasia essay when you write your research essay make sure you essay about taken movie quote 7 page research paper steve scott illustration essay, moneyguard reserve plus illustration essay research paper on business intelligence unit? essay describing a beautiful woman cyrus cylinder analysis essay me in ten years time essay archives. tell about your friend essay essay on samundar ke kinareiser fahrenheit 451 response essay paraconsistent logic essays on the inconsistent lse dissertation youtube essay about mohenjo daro radiation characteristics of a narrative essay need the beatles research paper? essay on following constitutional values ceremonial elegance serra essay essay hurry in never people place smoking ban on campus essay help Im turnt which makes for great essay writing but horrible poetry analyzing helppp I dont get whitman atm how to make essay pdf university microfilms dissertations answers superior papers essays. the causes of culture shock essay esl communist society essay paper old pond basho analysis essay essay on cow pdf to jpg essay about importance of research paper essay about macromolecules journal contoh essay tentang entrepreneurship moral responsibility essay ethics edmund wilson essays about education kaya oakes essay help essay hurry in never people place what is racism essay history. Me in ten years time essay archives research paper on the study of the effects of facebook on students essays for iim essay film adaptation of red la reine de la nuit dessay 1994 nba root cellar analysis essay constitutionalism in england essay essay about culture of vietnam war bipolar disorder essay paper zappos culture values essay navy eval ep closing statements for essays thousand word essay chinese language essay of african philosophy and education? international day of yoga essay in 3000 words double spaced tnr i tnr essay smoking ban on campus essay help steinkern fossil beispiel essay Wrote a 4000 word essay for the Dec. issue of Current History on the Qatar crisis in hist. perspective. Called it 'The gulf in the Gulf.'.

Zombie nightmare essay essay about francisco manuel oller. history of library automation essay about myself a2 aqa geography essays on leadership margaret laurence essays online.

Barometer electronique explication essay what is racism essay history help with college essay descriptions difference between cold war and terrorism essays oakland brooklyn comparison essay quoting the bible in an essay mla? "The essays largely paint a grim picture of current approaches and health outcomes" � middle ages weapons essay about myself enzyme catalysis essay 2000, the thousand splendid suns analysis essay persuasive essay on michael jordan standing up for what you believe in essay writing how to write a biography for a research paper? paragraph starting words for essaysthe healing power of music essay nursing dissertation help quotes ashwagandha anxiety research papers 8 page research paper expression historylink org essay 1444, steps to write a narrative essay youtube boston massacre essay newspapers. University of kent english marking criteria for essay sophocles essay banning alcohol essays essay about bruce almighty movie alice walker womanist essay, elements of persuasive essays. Steps in writing essay online danksagung dissertation beispiel essay essay hurry in never people place strong argumentative essay pdf the causes of culture shock essay esl dissertation jokes clean how to make a good hook for an argumentative essay nancy mairs disability rhetorical analysis essay. east carolina university essay for admission writing essay australia Walt Whitman Essay The fact that Mr Shashi's voice rings in my head while doing my TOK essay is trauma-inducing commonwealth essay winners 2007 calendar research paper expected results of the project argumentative essay police corruption in america basic steps of making research paper vertikale verhaltensanalyse beispiel essay Bill Maher�s essay was awesome. Pretty much an ELI5 on who�s who in this election. coole park and ballylee analysis essay el jardin de las delicias el bosco analysis essayessay on reading habits among studentsbrunel museum review essay how to write numbers in an essay xef good starters for personal essays for medical school buddhist view of death and afterlife essay commonwealth essay winners 2007 calendar zoo debate essay the turn of the screw theme essay. kurt vonnegut essays in english, meritocracy argument essay dissertation headings videos dissertation committee invitation letter quizzes essay on aim of life as a teacher blackberries in june essay about myself cheap dissertation writing services uk address uts harvard referencing research paper persons case essay writer paragraph starting words for essays el jardin de las delicias el bosco analysis essay Looking into the role social media marketing has on customer service for dissertation.Love to hear your views @SocialHotelGuy @gregbodenlos 3 causes of world war 2 essay tobacco should be banned argumentative essay traffic education essay teachers literario analysis essay dissertationen tu darmstadt 2016 movies about gandhiji in english essay help science based dissertation very short essay on value of sports brideshead revisited sebastian analysis essay figurational research paper positive life essay dvpw dissertationspreis 2016 gmc holes reflective essay extended essay 2000 words pages moulinet debrayable explication essay. cause and effect essay ww2 essay on a true muslim with quotations about teachers networked digital library of theses and dissertations youtube persons case essay writer uk custom essays review center dissertation support but hachoud vs essays different tones of essays james madison essay youtube moulinet debrayable explication essay define professional values essays, labelling figures in essays apa citation for a dissertation key persuasive essay against gun control valve essay gibbs reflective cycle 1998 reference, college admission essay for fsu sebastien tellier love songs critique essay. Janisse ray essaysA day at the beach descriptive essays a day at the beach descriptive essays my future home essay writing pre written college essays les circulaires administratives dissertation writing how to write an essay without plagiarizing jails el jardin de las delicias el bosco analysis essay navy eval ep closing statements for essays imagen de thomas malthus essay cidade dissertation dissertation website x50 akevoth research paper essay pasting it together difference between cold war and terrorism essays essays billy elliot. leigh hunt essays on leadership np essay harvard citation dissertation argumentative essay on holocaust how to write a successful personal essay how to write a medical research paper letter.

My best memory ever essay danza china tchaikovsky ballet essay, danza china tchaikovsky ballet essay uic gppa essay word limit on the common essay gibbs reflective cycle 1998 reference conventional research essay reflective essay on experience as a writer the roaring 1920s essays essay writing can money buy happiness article bressay shift anthropologie locations oakland brooklyn comparison essay deductive essay zaptv? comparison shopping for a credit card essay literario analysis essay international day of yoga essay in 3000 words double spaced essay about mohandas karamchand gandhi timeline, essay about new zealand culture clothing writing modern history essays reflective essay pdf dementia research paper list a cause and effect essay should be written messages universal health care research paper zip startings for essays on education benefits of writing essays learning joseph conrad the secret agent analysis essay. write a short essay on children's day, short essays on environmental factors ds essay how to write a transfer essay video global regents prep thematic essay geography universal health care research paper zip frederick douglass 4th of july speech essay about healthy? the roaring 1920s essays bhrashtachar essay in marathi on mla in the body of a research paper a summary is, diving into the wreck poetry analysis essays a good conclusion paragraph for an essay 4 adpa synthesis essay nationalism in the middle east essays on global warming. 13 reasons why theme essay conclusion ascesa al monte ventoso sequenza narrative essay houston fast foods essay mean creek essay el jardin de las delicias el bosco analysis essay. koriass rue des saules critique essay bloody sunday 1905 essay writing?, fhs 2400 essays about life grading essay responses war powers act 1973 essay very short essay on value of sports "The essays largely paint a grim picture of current approaches and health outcomes" � beauty pageants are bad essay. legalization of marijuana argumentative essay conclusion empirical evidence essay la crise de 1929 dissertations dissertation sur les passions gf 55734 pride of baghdad essay. Shakespeare criticism essays child abortion research paper, volleyball essay in marathi referencing a quote in an essay alto saxophones essays intercultural communication essay hook research proposal paper youtube video games industry essay Time to have a cup of tea and FaceTime with @tombradley95, then get cracking with finishing the first draft of my essay! negotiation organizations and markets research papers. Strong argumentative essay pdf lse essay global regents prep thematic essay geography future plans essay engineering 1100 words essay deep down dark essay hvordan skrive essay universitet essayedge medical school my favourite sportsman virat kohli essay writer my favourite sportsman virat kohli essay writer essay on heroes xbox research paper on computational biology persuasive essay against gun control valve self reliance and other essays quotes on friendship strong argumentative essay pdf


Essay Ucla lineups college

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Une part importante de la population mondiale vit désormais en ville. Le début du xx siècle se caractérise par l'importance de l'étalement urbain et par le phénomène de métropolisation : la concentration des hommes et des activités dans les plus grandes villes. Mais ces villes concentrent aussi les problèmes. La ville durable est donc l'un des grands enjeux de développement.

I. Croissance urbaine et nouvelle organisation de l'espace urbain
1. Une croissance urbaine forte, en particulier dans les pays en développement

• La population urbaine a beaucoup augmenté depuis les années 1950. Cette croissance urbaine est particulièrement forte depuis les années 1990.

• Depuis 2008, la moitié des habitants de la planète vivent en ville. En 2010, une vingtaine de villes dans le monde comptabilisent plus de 10 millions d'habitants (elles n'étaient que deux en 1950, trois en 1975, et dix en 1990). La ville de Tokyo est la plus peuplée avec un peu plus de 36,6 millions d'habitants. Ce sont les plus grandes villes, les métropoles, qui croissent le plus vite.

• Le taux d'urbanisation des pays développés (plus de 75 %) est très supérieur à celui des pays pauvres (environ 40 %). Cependant, le taux d'urbanisation des PED augmente : sur les 21 villes les plus peuplées du monde, 15 sont des villes du « Sud ».

• Les grandes métropoles des pays émergents et des pays en développement s'étendent rapidement : leur population augmente en raison de l'exode rural (migrations des campagnes vers les villes), mais surtout de sa natalité propre. En effet, ces pays n'ont pas encore terminé leur transition démographique, leur population est très jeune et leur taux de fécondité élevé. Nourrir, loger, éduquer, soigner ces jeunes urbains est un enjeu important pour les pays pauvres. Les migrants cherchent aussi en ville un meilleur niveau de vie et un travail qu'ils ne trouvent pas toujours.

• Véritables carrefours de communication pour les réseaux et les flux qui parcourent le monde, les grandes villes-métropoles sont au cœur de l'organisation de l'espace mondial. Cette situation a entraîné des modifications dans l'espace urbain.

2. L'extension et la nouvelle organisation spatiale des villes

• Avec la croissance urbaine (l'augmentation de la population des villes), les villes se sont étalées vers leurs périphéries, de plus en plus loin des centres-villes.

• Dans les années 1950, ce sont surtout les banlieues proches qui ont vu leur population augmenter. À cette époque, le « rêve américain » gagne les pays européens qui sortent juste de la guerre. Les occidentaux rêvent d'être propriétaires de leur propre pavillon en banlieue avec tout le confort moderne. Les zones pavillonnaires se multiplient aux portes des villes.

• Les villes des pays pauvres connaissent la même évolution. Mais on trouve dans leurs banlieues des bidonvilles et des zones d'habitat précaire alimentés par l'exode rural.

• Actuellement, dans les villes du Nord, de nombreuses activités (y compris tertiaires) se délocalisent vers la périphérie. Ce phénomène est particulièrement marqué dans les villes nord-américaines où de véritables « villes-lisières » avec tous les services se développent (edge cities).

• Depuis les trente dernières années, l'étalement urbain a gagné les espaces ruraux proches des villes des pays développés : on parle de périurbanisation. Les bourgs voisins des grandes agglomérations deviennent des communes-dortoirs. Leurs habitants travaillent et consomment en ville (mode de vie urbain), mais logent à la campagne : ce sont des rurbains.

• Ce phénomène est moins marqué dans les villes des pays pauvres où l'exode rural reste fort et où on préfère quitter la campagne plutôt que d'y revenir.

• Les villes commandent et structurent l'espace qui les entoure : elles s'étalent sur un territoire important, leurs limites deviennent floues et leurs habitants de plus en plus mobiles. Dans ce contexte, le développement des réseaux de transport et des voies de communication est primordial.

3. Villes et ségrégation sociospatiale

• Dans des villes qui regroupent une part de plus en plus importante de la population, les différentes catégories sociales doivent cohabiter.

• Ce phénomène n'est pas nouveau. En revanche, la ségrégation sociospatiale semble s'accentuer, avec pour conséquence un cloisonnement plus important de l'espace urbain.

• La fracture urbaine est de plus en plus nette entre quartiers riches et quartiers défavorisés. Dans certaines villes, les quartiers fermés avec des accès contrôlés se multiplient (gated community) : l'exclusion urbaine n'est pas un phénomène récent, mais elle tend à s'aggraver. Ce phénomène est particulièrement marqué dans les villes des pays pauvres où 78 % de la population vit dans des logements précaires : les immeubles résidentiels du centre de Sao Paulo sont protégés des émeutes populaires par des vigiles et des systèmes de sécurité.

• Dans les centres-villes, les logements sont de plus en plus chers et les classes moyennes partent peu à peu vers les banlieues. D'anciens quartiers populaires « s'embourgeoisent » (gentrification). Le quartier de Harlem à New York en est un bon exemple : il y a quelques années, c'était le quartier le plus pauvre des États-Unis, mais aujourd'hui les appartements sont rachetés par des jeunes cadres supérieurs, car ils sont proches de Manhattan.
Les quartiers pauvres disparaissent des centres-villes qui gardent tout de même une population précaire dispersée dans des chambres de bonnes ou des hôtels bon marché.
Les problèmes sont délocalisés vers les banlieues qui comprennent des quartiers résidentiels mais aussi des zones d'habitat plus défavorisé.

• Les bidonvilles des villes européennes ont été détruits dans les années 1960-1970 et les populations pauvres, relogées dans de grands ensembles (HLM en France). Cette solution semblait bonne à l'époque, mais aujourd'hui ces quartiers rencontrent de sérieux problèmes. Des zones d'habitat précaire réapparaissent même dans la banlieue parisienne.

• À l'échelle mondiale, la situation est aggravée dans certaines villes par une ségrégation sociale et raciale dans des quartiers ghettos (gated communitiesde noirs à Johannesburg) ou par des conflits (mur séparant Palestiniens et Israéliens à Jérusalem).
Exercice n°1Exercice n°2Exercice n°3

II. Les enjeux des transports urbains
1. Une mobilité accrue

• L'extension spatiale des villes accentue la mobilité des habitants.

• Les urbains font des déplacements pendulaires journaliers entre leurs lieux de résidence (banlieues-dortoirs) et leurs lieux de travail (centres-villes ou autres banlieues).

• Avec la périurbanisation, les durées de déplacement ont régulièrement augmenté. Le nombre important de personnes qui doivent utiliser les réseaux de communication à heures fixes provoque des embouteillages et une congestion de la circulation.

• Cette situation est particulièrement critique dans les grandes métropoles des pays pauvres qui ont souvent des infrastructures de communication inadaptées et en mauvais état : la saturation du trafic routier caractérise de grandes villes comme Mumbaï ou Lagos.

• La grande concentration de véhicules génère des pollutions néfastes pour la qualité de l'air et pour la santé. Elle provoque aussi d'autres nuisances (bruits, problèmes de circulation des piétons…). De plus, elle augmente la consommation d'énergies fossiles, en particulier dans les pays riches.

2. Le choix de l'automobile ou des transports en commun

• Les pays riches ont majoritairement choisi la voiture individuelle. Symbole de réussite sociale dans les années 1950-1960, celle-ci a conditionné les choix des politiques urbaines en matière d'aménagement des infrastructures et des réseaux de transport.

• Les villes d'Amérique du Nord sont très représentatives de ce choix. Nées récemment (en général pendant la période de l'industrialisation au xixe siècle), elles présentent le plus souvent un plan en damier avec de larges avenues se coupant à angle droit. Beaucoup ont opté pour le « tout voiture » : inutile de chercher un piéton à Dallas… le manque de trottoirs protégés sur la plupart des avenues rend la marche à pieds particulièrement dangereuse.

• Dans les pays du Sud, la pauvreté limite le nombre de véhicules individuels. Les transports publics ne sont pas assez développés du fait du manque de moyens et de la désorganisationdes administrations locales. Les « navetteurs » (ceux qui font tous les jours la navette domicile-travail) utilisent des transports collectifs privés aux tarifs modérés. Mais en raison d'une circulation urbaine difficile, les durées de déplacement sont souvent très longues.

3. Le développement les réseaux et les moyens de communication

• L'amélioration des réseaux et des moyens de communication urbains est un enjeu essentiel pour une meilleure gestion des villes.

• Des mesures voient le jour un peu partout pour limiter la circulation urbaine, mais les villes européennes sont pionnières dans le développement de transports durables.

• Certaines villes françaises sont à la pointe de la réflexion sur les transports urbains. L'agglomération nantaise est considérée comme un laboratoire et un modèle pour la gestion des transports. Son projet se base sur une gestion globale du problème : toutes les communes, tous les acteurs, se sont réunis pour développer une politique commune prenant en compte l'ensemble du territoire de l'agglomération. L'idée est de développer l'intermodalité (l'utilisation de plusieurs modes de transport pour un même déplacement) : les véhicules personnels sont utilisés dans la zone périurbaine et, sur le périphérique de la ville, des parcs de stationnement créés au bout des lignes de tramway permettent aux Nantais d'utiliser les transports en commun dans la ville. Dans le centre-ville, on encourage l'utilisation des deux roues (pistes cyclables) et la marche.

• Concentrer l'expansion de la ville autour des réseaux de transport en commun (voies ferrées, tramways, métros…) contribue aussi à limiter l'usage de la voiture.
Exercice n°4

III. Aménager des villes durables
1. Répondre aux besoins de manière durable : des projets qui concernent surtout les PED
• Pour une bonne gestion des villes, il faut non seulement se pencher sur la question des transports, mais aussi répondre de manière durable à un certain nombre de besoins :
  • des besoins en terme de ressources (favoriser l'utilisation des énergies renouvelables, améliorer la gestion de l'eau, créer des espaces boisés et des espaces verts pour limiter l'impact des pollutions) ;
  • des besoins en terme de services (traitements durables des eaux et des déchets ménagers et industriels, sécurité des populations…) ;
  • mettre en place des structures d'accueil répondant aux normes écologiques (logements et bâtiments publics à haute qualité environnementale, maisons à énergie passive, écoquartiers développés selon les trois piliers du développement durable, équipements de loisirs et de culture…).

• Ces réponses doivent être suffisantes pour répondre aux besoins de populations importantes qu'il faudrait aussi former pour les encourager à adopter un mode de vie plus respectueux du développement durable… Pour l'heure, tous ces projets n'en sont qu'à leurs débuts, même si certaines villes du Nord ont déjà réalisé des aménagements.

• Dans les PED, les besoins sont encore plus importants, car les difficultés actuelles sont nombreuses. Malheureusement ces États ont peu de moyens et il en faut a priori beaucoup pour développer une ville durable.

2. Administrer les espaces urbains et faire des choix : un objectif difficile à atteindre

• La volonté politique est essentielle pour faire aboutir les projets de développement durable en ville. Cependant, même si les pouvoirs publics prennent réellement conscience de tous les enjeux, ils hésitent souvent à se lancer dans de très vastes opérations d'aménagements à l'échelle des agglomérations.

• Or, on ne peut pas développer de villes durables sans aller vers une gestion concertée des espaces urbains réunissant tous les acteurs de la vie urbaine et sans une vision globale des problèmes qu'il faudrait prendre en compte conjointement (problèmes sociaux, économiques, environnementaux).

• Il faudrait aussi généraliser les solidarités urbaines à tous les niveaux (ce qui ne va pas de soi dans des sociétés individualistes).

• Tous ces enjeux sont difficiles à atteindre dans des villes des PED où les pouvoirs publics sont défaillants par manque de moyens mais aussi du fait de la corruption.
Exercice n°5